Le Coeur – Siège de l'Âme & de la Conscience

Dernière mise à jour : juin 8


Représentation cosmique de l'entité Anubis (mi-humaine/mi-chacal) portant sur sa tête une Balance sous forme de couronne. Aux deux extrémités de ses mains, il tient à gauche la pesée du coeur en parfaite équilibre avec la plume de la Mâat à droite qui représente la Justice & la Vérité.


« La notion de l'immortalité ... les africains considéraient cette immortalité comme étant transversale dans le processus de la nature » Nioussérê Kalala Omotunde


ÂME

L'âme est une composante ardente et cosmique de l'être humain. Elle constitue une entité à part entière qui existe de façon conjointe et simultanée avec les autres entités que sont : le corps physique réceptacle de l'âme, l'aura, l'ombre, le nom d'une personne, la force vitale transcendente (l'Ashé), le coeur, la force irrésistible et l'esprit lumineux impérissable. Les éléments que j'ai mentionnés ci-dessus s'inscrivent dans un paradigme kamite propre aux Peuples-Nations de Katiopa (Afrique). Il revient donc à chaque personne qui me lira d'y accorder du crédit ou de l'invalider en fonction de son système de pensée et de la spiritualité qui lui correspond. J'aimerais épiloguer sur ce que représente l'âme, mais je dois reconnaître que c'est un élément dont je n'arrive pas à saisir son intégralité en raison de son caractère imperceptible d'un point vue terrestre alors qu'il en va autrement dans les plans métaphysiques. En complément de ce que vous savez sur la définition de l'âme, j'aimerais porter une attention toute particulière sur les âmes qui ont été transportées dans l'au-delà par le biais d'une Expérience de Mort Imminente et au cours de laquelle, selon leurs récits/témoignages, elles auraient eu connaissance de leur contrat d'incarnation, pris conscience de l'éternité de leur âme et du principe de la réincarnation.


Contrat – Quelles sont les modalités qui régissent une incarnation terrestre ? À vrai dire, je n'ai pas vécu une expérience cosmique me permettant de vous relater tous les éléments relevant de ma propre incarnation. Toutefois, en me basant sur mon expérience, je suis en mesure de comprendre la mécanique céleste de ces éléments sans pour autant les connaître dans leur intégralité. Si le postulat selon lequel nous signons un contrat d'incarnation avant de naître sur terre est véridique, il est évident que nous disposons de facultés spécifiques à notre incarnation, c'est-à-dire des Dons Innés & Talents Naturels qui correspondent à notre taux vibratoire et à notre niveau de conscience. Dans mon cas de figure en tant que Grande Prêtresse des Mots Magiques, j'ai reçu les Dons Innés de la Plume d'Or & de l'Art Oratoire ainsi que les Talents Naturels reliés au Génie Artistique. Je suis également une Personne Intermédiaire, ce qui implique d'avoir une énergie qui est différente des autres. Sobonfu Somé dans l'un de ses livres mentionnait ceci : « [...] personne ne devient un-e Gardien•n•e des Portes par désir de pouvoir ou à cause d'une certaine orientation sexuelle, non. Être Gardien•n•e• des Portes est l'une des missions de vie annoncée avant la naissance et développer par un entraînement initiatique rigoureux pour s'assurer que le pouvoir que cela recèle n'est pas utilisé à mauvais escient. Un-e Gardien•n•e des Portes est responsable de tout un village, un peuple, une nation. » Chapitre 13 - H* : Gardien•n•e•s des Portes Sobonfu Somé - Vivre l'intimité : la sagesse de l'Afrique au service de nos relations. Cela voudrait dire que j'aurais décidé de m'incarner en tant qu'une Âme Kamite Androgyne même si je ne sais toujours pas la raison exacte du pourquoi je l'aurais décidé ainsi, mais : « je sais désormais que l'une de mes missions est d'avoir un impact considérablement marquant et bénéfique dans la psychée de toutes les personnes qui me liront et plus particulièrement les Âmes Kamites.» Extrait de mon article intitulé Oracles & Messagères Cosmiques – Aṣẹ.


H*: À l’origine, j’étais animé-e par la volonté de laisser ce mot dans son entièreté afin que vous compreniez le contexte historique dans lequel il a été prononcé / utilisé. Vous pouvez aisément deviner de quel mot il s’agit. J’ai décidé de retirer ce terme parce qu’il ne correspond pas à la vision de ce que sont les Personnes Intermédiaires [Âmes Kamites Androgynes / Gardien-n-e-s des Portes] et surtout aussi parce que cette terminologie leur porte ombrage sur le plan énergétique.


Éternité – Le concept de l'Éternité de l'Âme est profondément ancré dans nos cellules. Ce qui permettra de révéler cette éternité est de pouvoir vivre la splendeur cosmique de la création par des [Voyages Astraux, Décorporation, Expérience de Mort Imminente, Rêves Éxra-Lucides] ou toute autre phénomène dont je n'ai pas encore eu connaissance. Ânkh la croix de vie de nos ancêtres (les anciens égyptiens) représentait la vie, la renaissance, la fusion du Féminin Sacré/Principe Masculin et bien évidemment elle symbolisait l'éternité de la vie dans l'au-delà. Qu'est-ce qui est éternel ? Je ne connais pas l'étendue ce qui demeure dans l'Éternité du Cosmos, je crois cependant que nos états d'âmes qui sont constitués de l'Antériorité Psychique de Notre Allégresse Mémorielle & de nos Douloureux Souvenirs sont des éléments qui constituent notre éternité.


Réincarnation – Cette antériorité psychique est conservée dans nos gènes jusqu'à notre prochaine réincarnation et ceci ne relève pas de la science-fiction. Pour celles et ceux qui me lisent déjà, vous savez que j'ai déjà mentionné le Dr Joy Angela Degruy qui dans ses livres / conférences parle abondamment des traumatismes transgénérationnels propre aux Peuples-Nations Kamites et de la façon dont les sévices corporelles que nos ancêtres ont subi sur une aussi longue durée se sont imprégnés dans notre ADN en se transmettant d'une génération à l'autre. D'autres penseurs/médecins-psychiatres/érudits ont également étudiés sur ce sujet et ont fait la démonstration que notre mémoire génétique est la résultante des expériences passées de nos ancêtres et de celles/ceux qui nous ont précédé dans un passé lointain. Le réincarnation étant une notion faisant partie du paradigme kamite (noir) l'exemple d'Osiris (Asarê) qui s'est réincarné en Horus (Heru) par l'entremise de Isis (Aïssata Set-Kem Meri Amen) est un exemple qui illustre que le concept de la réincarnation puise ses racines dans les traditions spirituelles kamites. En me basant sur cette affirmation : on me disait qu'on revenait à chaque fois tant aussi longtemps qu'on avait pas acquis assez d'amour et de sagesse*. Je peux affirmer que ces des notions sont complexes à appliquer sur le plan terrestre. Les occidentaux qui ont contribué en grande partie à la déchéance de ce monde en semant le chaos, la désolation et la misère morale commencent à se rendre compte des effets dévastateurs que leurs ancêtres ont causés sur l'humanité toute entière. La question que je me pose est de savoir s'ils ont réellement compris le sens de la création ? Nous connaissons déjà la réponse à cette question. Je m'adresse principalement aux Peuples-Nations Kamites, avons-nous réellement compris le sens de la création ? Les luttes de libération peuvent témoigner de notre grandeur et de notre extraordinaire capacité de résilience face à l'adversité. Notre génération est désormais consciente de son immense potentiel génétique puisque nous sommes nos propres ancêtres. Je ne vais pas m'épiloguer sur les mécanismes et les rouages de la réincarnation parce que je ne maîtrise pas encore ces concepts, je ne peux donc pas statuer sur les véritables raisons d'une âme à vouloir se reincarner dans un corps, un genre/sexe et un peuple en particulier.


On me disait qu'on revenait à chaque fois tant aussi longtemps qu'on avait pas acquis assez d'amour et de sagesse* : cette affirmation provient de l'entrevue de Nicole Dron où elle raconte son expérience de mort imminente dans laquelle elle se rendait compte de la puissance des paroles et des actes qui ont une incidence beaucoup plus prononcée sur les personnes qu'elle ne l'aurait imaginé parce que dans l'au-delà, elle se trouvait simultanément dans son coeur et dans le coeur de celles/ceux qu'elle avait soit offensé ou édifié.


CONSCIENCE

Nous sommes des Êtres Mélaninés et nous prenons conscience de notre existence par le nom par lequel notre âme se reconnaît et avec laquelle elle est en résonance.


Révélation du Nom – La sélection du nom doit prendre en considération certains critères qui sont les suivants : l'expérience de l'âme-enfant pendant la gestation, le ressenti de la génitrice, le nom qui doit être représentatif de la puissance de l'âme-enfant et correspondre à une image précise de la personne en prenant en considération son énergie spirituelle et son identité. En effet, : « le prénom doit être choisi avec minutie, avec intelligence ... le prénom doit correspondre à une symbolique qui tisse le lien entre l'invisible et le visible pour pouvoir incarner la totalité de l'expérience de l'âme autrement, il y aura une discordance entre le prénom que vous portez et l'expérience que l'âme choisie de faire ». Elmancio GODSON


Dans mon cas de figure, j'ai constaté que mon ancien prénom était en discordance avec mon être véritable même si la signification de ce prénom fait référence à quelqu'un de beau/quelqu'un de bien (ce qui est véridique). Toutefois, les raisons de mon changement de prénom/nom résultent de trois raisons principales :


1 – Dans mon article intitulé l'Enfant de la Résurgence j'écrivais que ma venue n'était pas voulue par mon père et qu'il en voulait à ma mère de m'avoir gardé et fait naître. Elle m'a ensuite confiée qu'il s'était ravisé, mais vous savez que sur le plan énergétique je l'avais déjà ressenti (même si je ne m'en souviens plus). L'attribution de ce prénom n'a pas été fait avec Amour, il a été sélectionné en fonction de la nature gémellaire de mon père en m'attribuant le prénom d'une personne qui lui était fortement relié et dont j'ai l'impression a vécu dans son ombre, comme l'enfant de l'ombre que j'étais. J'ai décidé de couper ce lien malsain qui existait entre mon père en souvenir de notre relation quasi-inexistante, j'ai décidé d'être mon propre père (Le Patriarche de Saturne) en m'attribuant un prénom/nom qui serait en rupture avec l'ascendant que ce prénom pourrait avoir sur moi. Vous devez savoir que : « toute l'expérience que l'enfant apporte devient ... le vecteur, le miroir dans lequel on doit contempler le nom de l'enfant ». Elmancio GODSON