2000 Drummond

Mis à jour : févr. 17

Un des événements marquants de la Saison V (2015) a été l'anniversaire de la fille d'un haut-dignitaire originaire du Mali. Elle tenait à ce que je sois présent-e à cette soirée du 31 Janvier 2015. Une soirée mémorable, couronnée de succès et révélatrice sur les relations que j'entretenais avec la communauté estudiantine kamite (noir-e) de Tiohtià:ke (Montréal). Tout avait commencé à l'UQÀM (Université du Québec à Montréal) alors que je m'étais inscrit-e à contre-coeur en Gestion des Ressources Humaines sur recommandation de ma mère et aprés avoir été refusé-e en Droit et en Criminologie. Durant ce cursus scolaire, je m'étais impliqué-é auprès de l'association des Étudiants Africains de l'UQÀM en tant que chargé-e de projet. Mon rôle consistait à concevoir, écrire, planifier et coordonner les évènements en collaboration avec les membres de l'équipe et avec à sa tête Djamilla Touré. J'avais conscience de ma Singularité en tant que Personne Intermédiaire, mais je n'avais pas pleinement conscience de l'empreinte énergétique qui se matérialisait chez les autres par leur regard et attitude me faisant comprendre que malgré leur appréciation, je ne faisais pas partie des leurs. ! HAUTS-DIGNITAIRES ! Vous n'êtes pas sans savoir que la vie estudiantine des kamites en occident est parsemée d'embûches. Entre le changement drastique de température, les crédits de cours qu'ils/elles doivent valider, le racisme institutionnel des universités, la pression des parents, l'adaptation progressive à une culture étrangère et une vie sociale très rythmée. Dans cette mosaïque, je parvenais à distinguer les étudiant-e-s venant directement du pays de celles/ceux qui avaient fait corps avec la société québécoise. J'étais plus souvent avec les étudiant-e-s kamites qui découvraient avec stupéfaction une réalité à laquelle ils/elles n'étaient pas habitué-e-s. C'est dans l'un de mes cours que j'ai fait la rencontre de M-D., la fille du Dr. A-D. Lorsque j'ai fait sa rencontre, j'avais remarqué son sourire qu'elle affichait fièrement avec son appareil dentaire, ses longs ongles vernis d'une coloration vive (rouge, bleu, violet) qu'elle changeait toutes les deux semaines. Elle dégageait une grandeur d'âme avec sa franchise, sa générosité, son écoute active et son côté déluré. Nous nous sommes progressivement liées d'amitié elle et moi parlant respectivement de nos vies familiales, nos parcours scolaires et nos amitiés étincelantes. Le lieu de prédilection où nous avions les causeries les plus intenses était le Salon G, le quartier général où la majorité des étudiant-e-s de l'École des Sciences de la Gestion (ESG) se rencontraient pour s'abreuver, manger et bien évidemment s'affairer. M-D. avait un goût prononcé pour le luxe et avait un train de vie digne d'une princesse qui aspirait à être une grande dame de la société. Avant d'intégrer l'Université, elle fréquentait assidûment la Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur en France. Une école privée, uniquement réservée aux jeunes filles et axée sur une éducation d'excellente qualité. L'objectif étant de former de brillants esprits ayant la capacité de se distinguer par leur intelligence remarquable et qui feront partie de l'Élite Française. Il faut savoir que cet établissement a été fondé par Napoléon Bonaparte qui je le rappelle avait décidé sous l'influence de Joséphine de Beauharnais son épouse de rétablir l'esclavage et perpétuer ce crime contre l'humanité qui avait été perpertré sur les nôtres. La Révolution d'Ayiti (Haïti) est sans conteste l'un des évènements historiques phares ayant été le plus retentissement dans le monde kamite au moment où nos ancêtres luttaient farouchement contre la suprématie blanche et ses formes d'oppression aussi diverses que variées. Il va s'en dire que fréquenter cette école lorsqu'on est une personne kamite constitue un sévère endoctriment dans la façon académique dont l'histoire sera racontée. Le personnage sera présenté aux yeux des élèves majoritairement des leucodermes qui ne pourront qu'avoir de l'admiration pour lui tandis que les mélanodermes seront confronté-e-s à de multiples formes d'aliénation bien souvent latentes et qui se révéleront bien plus tard. Pourtant, M-D. ayant été formée dans cette institution avec toute la bienséance française que nous connaissons n'agissait pas comme une personne ayant renié ses origines ou réfractaire à l'héritage de ses ancêtres. Toutefois, elle avait une méconnaissance sur sa culture. Son anniversaire se profilait à l'horizon et elle tenait à ce que je sois plus que présente parce qu'elle m'appréciait énormément et qu'elle voulait que ma lumière puisse irradier sur elle et ses invité-e-s. Des convives qui avaient été sélectionné-e-s avec soin et qui devaient se rendre à l'une des adresses les plus chic, classe et distinguée de la capitale, le 2000 Drummond. Vous désirez en lire davantage, offrez-vous cet article en cliquant sur le lien et suivez les instructions relatives au paiement.

Vous souhaitez en lire plus ?

Abonnez-vous à www.kugaruka.org pour continuer à lire ce post exclusif.

S'abonner
51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
 
©Kugaruka